MENU

TINKY

Peinture   D’où vient ton nom de créatrice ? TINKY, c’est un surnom qui m’a été donné au départ par des amis et que j’ai décidé d’utiliser pour signer mes tableaux. Présente-nous ton travail… À mon arrivée sur l’île il y a 4 ans, j’ai fait des rencontres qui m’ont poussée et accompagnée dans la création de mes tableaux. J’ai découvert ici la technique du collage de journaux en fond, puis comme support j’ai décidé de récupérer ce que je pouvais trouver sur mon chemin, au quotidien (étagères, morceaux de meubles, chutes de bois…). Comment as-tu décidé de te lancer dans la création ? J’ai toujours aimé créer en autodidacte. J’ai commencé par le dessin, puis la peinture. Quelles-sont tes inspirations ? Une humeur, une envie, un projet, une personne : quelque chose qui va faire écho en moi.
Read More ›

CÉC’

Illustration   D’où vient ton nom de créatrice ? Céc’ est simplement le diminutif de mon prénom. Présente-nous ton travail… Illustratrice mais aussi architecte d’intérieur et céramiste, j’aime la liberté que la création m’apporte. Le dessin et l’illustration ont toujours fait partie de mon quotidien et c’est dans ce domaine que je pratique le plus aujourd’hui. Il me permet de développer ma créativité, de m’exprimer et de faire passer une certaine sensibilité. Mes réalisations s’orientent vers un univers végétal, coloré et organique. Elles invitent au voyage entre réalité et imaginaire. Comment as-tu décidé de te lancer dans la création ? Diplômée en arts appliqués au sein de l’Ecole d’Art Dupperé où j’ai appris le métier de céramiste puis formée en architecture d’intérieur, je crée et dessine depuis toujours. Aujourd’hui je me lance en tant qu’illustratrice en travaillant sur des supports variés (papier, murs, tissus, mobiliers…). Quelles-sont tes inspirations ? Mes illustrations sont inspirées du lieu où je vie, de mes voyages et essentiellement de la nature qui m’entoure. Je suis fascinée par les différentes formes, couleurs et diversités que l’on y trouve. Quelle-serait ta devise ? Pas de pitié pour les croissants ou les macatias au chocolat !
Read More ›

M.C.

Artiste pointilleuse   Présente-nous ton travail… Je travaille uniquement le noir, le blanc et le doré. Posca, acrylique, pigma micron marqueur, encre de chine… j’aime utiliser différents médium sur différents supports. Le tout assaisonné de l’émotion du moment. Comment as-tu décidé de te lancer dans la création ? Directrice artistique / graphiste depuis maintenant 15 ans, j’aime prendre le temps de mettre en images des moments de vie, des émotions, d’arriver à m’écouter assez pour retranscrire ce que je ressens sur le moment. Il m’a fallu pas mal de temps pour être en accord avec toutes ces parties qui font de nous ce que nous sommes. Quelles-sont tes inspirations ? Un nuage, une personne dans la rue, une photo, un mot entendu ou lu, une odeur, une humeur… chaque détail peut être source d’inspiration. Je peux passer des heures à chercher, attendre le bon motif, la bonne forme, laisser aller et venir mes pensées, pour que la toile se dévoile sous mes yeux. Quelle-serait ta devise ? C’est intéressant de s’interroger sur ses émotions, l’exercice le plus difficile étant d’être à l’écoute, du mois d’en prendre le temps…
Read More ›

KROB

Toiles et objets recustomisés D’où vient ton nom de créateur ? C’est une contraction phonique de mon nom et prénom (Caro = Kro). Parallèlement, c’est la deuxième syllabe du mot microbe, ce que nous sommes tous. Présentes-nous ton travail… C’est une recherche autour de la surcharge, du mouvement et de la compacité, témoins d’un monde où tout se bouscule, s’entasse et se disperse. Cette proposition tente de saisir l’étourdissement de l’époque comme la description d’une ère en mal de sens. Les matières se glanent comme les fruits de nos saisons et s’incrustent dans les couleurs, maquillées comme pour cacher leurs origines. Comment as-tu décidé de te lancer dans la création ? Je suis une créatrice du hasard. À 26 ans, une longue période de chômage me conduit à occuper mes mains et mon temps. Je fais mes premiers marchés et expos et je rencontre mes premiers artistes. Je participe à de nombreux collectifs, et mon support évolue (de la toile à l’objet, de l’objet au mur, et du mur aux lieux). Je reprends aujourd’hui ma démarche où je l’avais laissée. Quelles-sont tes inspirations ? Elles sont multiples : la nature, les hommes, les autres, les formes, les couleurs… pour moi […]
Read More ›

MARINA M.

Illustration, aquarelle   D’où vient ton nom de créatrice ? Marina M. est tout simplement mon nom, la simplicité est ce qui me caractérise. Présentes-nous ton travail… Je réalise principalement des aquarelles colorées, fantaisistes et pétillantes. J’utilise du papier aquarelle sous des formats différents (allant du marque-page au A3). À terme je souhaite, au travers de mes créations, mettre en valeur mon île, ses traditions, sa culture et ses paysages. Je crée des illustrations avec amour pour partager des émotions. Comment as-tu décidé de te lancer dans la création ? Depuis mon plus jeune âge, je suis passionnée par le dessin et les loisirs créatifs. Fin 2017, je me suis dis qu’il était temps d’assumer ma passion et de la vivre pleinement. Depuis le début d’année 2018, je me consacre à ma passion pour l’illustration. Je suis tombée amoureuse de l’aquarelle depuis que j’ai découvert cette discipline. Au fil des mois, elle me comble de plus en plus. Quelles-sont tes inspirations ? Je m’inspire de ce qui m’entoure, de mon île, de mes proches. De nature optimiste, j’aime mettre beaucoup de couleurs dans mes dessins. Quelle-serait ta devise ? Depuis toujours, je me suis dit « quand onveut, on peut » ! […]
Read More ›

LiRo KoAï

LiRo KoAï Née à Grasse en 1991, Fanny a depuis l’enfance consacré son temps libre à l’apprentissage et la pratique du dessin.  Ambitieuse dans ce domaine, c’est vers les Arts Appliqués qu’elle choisit de se tourner, une première façon de mettre son talent à l’ouvrage. Elle s’envole ensuite vers la Réunion pour étudier la mode et le design. Domaine dans lequel elle obtient son diplôme. Suite à cela c’est la République Dominicaine qui l’attire et l’inspire à créer sa propre ligne de maillots de bains. Mais c’est surtout aussi là bas, au contact de tatoueurs locaux que la passion du tatouage se présente à elle. A son retour de cette île, elle abandonne l’idée du stylisme pour s’exercer et adapter ses dessins à ce nouvel art qui prend rapidement sa place dans son quotidien. Le Dotwork l’intrigue et c’est vers cette technique qu’elle va axer ses formations auprès de Emeline Tattoo Fréjus et Nar Tattoo. Après quelques années de pratiques en métropole, la Réunion appelle son coeur et c’est en janvier dernier qu’elle pose de nouveau les pieds sur l’île. C’est dans un salon à St Pierre qu’enfin elle se consacre entièrement et uniquement à sa passion du tatouage. Forte […]
Read More ›

Guillaume PLANTEVIN

Illustrateur jeunesse depuis 7 ans, il a d’abord fait des études de graphisme à Paris et travaillé en tant que graphiste, accessoiriste/décorateur pour le cinéma et la télévision, roughman/photomonteur pour des agences de publicité, animateur 2D pour le Futursocope de Poitiers, la Tour Eiffel ou le Château des Ducs de Bretagne à Nantes, illustrateur pub pour divers annonceurs puis co-réalisé Rubika, court métrage 3D avec des étudiants de Supinfocom. Il travaille actuellement pour divers éditeurs Français et étrangers (Gallimard, Hachette, Nathan, Sarbacane, Flammarion…) et magazines (enfants : Astrapi, Les Belles Histoires, J’aime Lire / adulte : The New Yorker, Parisien Magazine). A la Réunion, il a dessiné 5 affiches pour le projet collectif Rock & BD dont l’image présentée est issue. Contact : www.guillaumeplantevin.com
Read More ›

Judith

Judith ROUGÉ-ROBERT est passionnée par les insectes. Au delà des pattes, carapaces, mandibules, poils et antennes qui peuvent rebuter ou effrayer certains, elle leur trouve une grâce infinie et les compare souvent à des danseuses, quand ils ouvrent les voiles de leurs ailes. Elle aime leur perfection symétrique, leurs petites mécaniques huilées, la transparence de leurs ailes et les nuances pastel de leurs costumes. Ce travail en sérigraphie prolonge les créations qu’elle réalise en volume avec du papier, du cuivre, des encres et des pigments et qu’elle présente d’habitude dans des petites boîtes d’entomologiste au sein de son atelier « Mérope L’Étang »
Read More ›

Aurellll

Aurellll, artiste plasticienne, vous invite dans son univers où ce travail a été effectué pendant une résidence artistique en Italie à SINCRESIS (Association Sincresis D’A Spazio d’Arte), Empoli à Florence (juin 2017). Depuis 2015, elle explore l’imagerie de l’anatomie humaine et produis des séries en image imprimée (sérigraphie, lino-gravure, gravure tétrapak et rhénalon). Elle exploite la peinture, le dessin, le collage, munie d’une sensibilité de coloriste avec une palette très acidulée et contrastée. Aurellll expérimente la pluridisciplinarité comme les installations à base d’éléments naturels, de broderie, de tissu et de fil. Elle s’inspire de son environnement, de la végétation, selon le lieu où elle se trouve lors de la création, elle s’interroge également sur ce qu’il se passe à l’intérieur des éléments et les formes de chaque espèce. Elle a toujours été fascinée par la mythologie, les déesses, les divinités féminines. Pendant cette résidence, elle a réalisé une interprétation de tableaux célèbres, elle s’est inspirée de « La Naissance de Vénus » de Sandro Botticelli, l’un des plus grands maîtres de la Renaissance Florentine. Formation Beaux Arts en image imprimée et sérigraphie (2004, Barcelone, Espagne). Diplômée de l’École des Arts Décoratifs, en Art-Espace (2003, Paris, France). BTS EVEC à l’Ecole […]
Read More ›

Félix DUCLASSAN

Né à la Réunion en 1984. Félix Duclassan est diplômé d’une licence d’arts plastiques et de sciences de l’Art.  Il est également enseignant d’arts plastiques. L’image chez Félix Duclassan semble hésiter, dans un frémissement entre apparaître et disparaître. L’image affleure à la surface de la toile, comme le souvenir remonte, revient à la mémoire.  Ces images, hésitantes, semblent toujours sur le point de se retirer dans le blanc immaculé du support, échappant à toute fixation définitive. L’image semble en suspens. S’appuyant sur un corpus de photographies documentaires, l’artiste procède par transfert. Cette technique renvoie à la déperdition inévitable de toute re-présentation. Pris dans ce battement entre présence et absence, plein et vide, le spectateur entre dans un champ d’incertitudes qui questionne le visible à l’oeuvre dans toute image. Contact : F.B. : @FelixDuclassan
Read More ›